GRAPHOTHÉRAPEUTE

Qu'est-ce que la graphothérapie ?

Graphothérapie

La graphothérapie est le traitement de la dysgraphie chez l’enfant, l’adolescent ou l’adulte. Autrement dit, c’est la rééducation fine de l’écriture. Elle a pour objectif d’aider le patient à avoir une écriture lisible et rapide (en concordance avec son âge), sans douleur ni fatigue.

Julian Ajuriaguerra, neuro-psychiatre est le premier à avoir donné une définition de la dysgraphie : « est dysgraphique un enfant chez qui la qualité de l’écriture est déficiente alors que généralement aucun déficit neurologique ou intellectuel n’explique cette déficience ».

La dysgraphie peut apparaître à tout moment de la vie et être plus ou moins sévère. Elle peut être à l’origine d’une mauvaise tenue du stylo, d’une mauvaise posture, d’un problème de latéralité, d’une situation familiale ou scolaire difficile à vivre… La dysgraphie peut complexer le patient et avoir des répercussions sur sa scolarité, son estime et sa confiance en soi, il est donc important de traiter le problème.

À noter : environ 10% des enfants sont dysgraphiques.

Elle fait partie des « troubles dys »* telles que la dyslexie, la dyspraxie, la dysorthographie… auxquelles elle est fréquemment associée.
*Téléchargez le document complémentaire

En conclusion : La graphothérapie est à la dysgraphie ce que l’orthophonie est à la dyslexie.

Graphothérapie clinique

La graphothérapie clinique est une composante de la graphothérapie.

Celle-ci m’apporte une connaissance approfondie des troubles de l’écriture d’ordre pathologique, ainsi que des bases sur le type de rééducation adapté aux différents troubles.

Cette thérapie s’adresse aux personnes atteintes d’une déficience de l’écriture due à un ou des troubles neurologiques, à des pathologies, à un accident, à un traitement lourd qui bloquent le mouvement de la main.

La graphothérapie clinique peut aider les personnes atteintes des « syndromes » suivants :

Dans quel(s) cas avoir recours à la graphothérapie ?

Quand consulter ?

Les raisons qui amènent votre enfant ou adolescent à consulter un graphothérapeute sont diverses :

  • Son écriture est illisible
  • Ses cahiers sont mal tenus (sales, raturés…)
  • Il fait un blocage par rapport à l’écriture
  • Sa tenue du stylo est mauvaise
  • Il est en échec scolaire à cause de son écriture
  • Il n’arrive pas à terminer ses devoirs sur table à temps
  • Il est gaucher et a du mal à trouver une bonne position
  • Une latéralité mal définie : gaucher ou droitier ?
  • Il a des difficultés à se concentrer
  • Il a des problèmes d’apprentissage de l’écriture
  • Il a une écriture en miroir
  • Il ne respecte pas les lignes du cahier
  • Son écriture est douloureuse (crampes, mal à l’épaule, au poignet, aux doigts…)
  • Il a une difficulté à imiter la forme des lettres, notamment dans le cadre de trouble visuo-spatiaux.
  • Il est anxieux, et manque de confiance en lui lorsqu’il écrit
  • Il a du mal à maîtriser la vitesse de son écriture (lenteur ou vitesse excessive)
  • L’adolescent qui ne peut pas arriver à apprendre ses cours parce qu’ils sont incomplets et illisibles.
  • L’adolescent, de lui-même, souhaite recevoir des conseils pour améliorer son écriture.
  • → Tous ces troubles sont sources de souffrance. Il est donc important d’y remédier au plus tôt.

    À noter : Chez l’enfant à haut potentiel le passage à l’écriture est souvent difficile. Il souffre d’un décalage entre la vivacité de son esprit et la rapidité de son geste : une rééducation s’avère utile.

    Objectifs ?

    Ainsi, les objectifs sont multiples :

  • Eviter un éventuel échec scolaire lié à des troubles de l'écriture
  • Renforcer les capacités d'apprentissage de l'écriture
  • Améliorer le geste graphique (posture du corps et tenue du stylo)
  • Apprendre à gérer ses émotions et ne pas se laisser emporter par elles
  • Permettre à l’écriture de se libérer et de se personnaliser efficacement
  • Améliorer l’écriture afin qu’elle devienne aisée, lisible et rapide
  • Reprendre confiance en soi
  • Découvrir ou retrouver le plaisir d’écrire
  • Retrouver de l’aisance
  • Améliorer la tonicité des doigts et de la main
  • Obtenir une écriture homogène, précise et proportionnée
  • → L’écriture est importante à tout âge car elle sert à communiquer. Cependant, pour l’enfant, elle reste principalement liée à l’activité scolaire.

    Le graphothérapeute est là pour aider votre enfant à reprendre sa scolarité en main !

    Et les adultes ?

    On pense « enfants » lorsqu’on parle de rééducation de l’écriture mais les adultes peuvent tout aussi bien suivre des séances, si :

  • Ils n’aiment pas leur écriture
  • Lorsqu’une gêne se fait sentir suite à une activité manuscrite
  • Ils n’osent pas laisser de message écrit par peur d’être jugé
  • Leurs collègues et proches se plaignent de ne pas réussir à les relire
  • La rédaction d’une lettre manuscrite est une épreuve
  • Ils souhaitent se « réconcilier » avec l’écriture
  • Leur écriture s’est altérée suite à un accident, une pathologie ou à un traumatisme psychologique
  • → Le graphothérapeute met en place un plan de rééducation personnalisé afin que le scripteur arrive à maîtriser son geste et retrouve le plaisir d’écrire et sa confiance en soi.

    Si votre écriture vous pose problème, le graphothérapeute est là pour vous aider et vous redonner confiance en vous, que vous soyez âgés de 7 à 77 ans !

    Déroulement d’une rééducation

    Anamnèse

    Après une première prise de contact, j’enverrai par mail l’anamnèse qui sera à me retourner complétée le jour du bilan. Celle-ci me permettra d’avoir des renseignements sur le patient (la civilité, la santé, la scolarité, les bilans d’autres spécialistes et le motif de la consultation) ce qui facilitera notre entrevue.

    Bilan Graphomoteur

    Je réalise un bilan complet afin de savoir si une rééducation de l’écriture est nécessaire.

    Le bilan est réalisé au cabinet et dure environ 2 heures. L’enfant, l’adolescent ou l’adulte passent alors différents tests me permettant d’évaluer ses difficultés et de déceler une potentielle dysgraphie.

    Dans les 15 jours suivant le bilan, un écrit vous sera envoyé. Nous pourrons ensuite échanger sur la nécessité ou non de commencer une rééducation. Ce bilan peut également permettre de réorienter le patient vers une autre spécialisation davantage adaptée aux difficultés rencontrées.

    Séances De Rééducation

    Les séances sont hebdomadaires et durent 45 minutes.

    Elles suivent un plan de rééducation personnalisé et adapté aux difficultés, à la personnalité et à l’âge du patient. Les exercices sont ludiques et pédagogiques, nous aborderons la forme des lettres mais sans parler d’écriture. Dans un premier temps, le travail se fera  en parallèle de l’écriture.

    Ces exercices permettront au patient d’acquérir le bon geste, de retrouver le plaisir de l'écriture et de reprendre confiance en soi !

    Le nombre de séances est variable en fonction des difficultés et de la motivation du patient.

    La graphothérapie s’appuie sur des techniques spécifiques. Le graphothérapeute se base sur les travaux de Julian Ajuriaguerra (Neuropsychiatre et Psychanalyste) et Robert Olivaux (Docteur en Psychologie).

    NB : Aucune prise en charge n’est faite par la sécurité sociale. Cependant, certaines mutuelles peuvent prendre en charge une partie des honoraires. Renseignez-vous auprès de votre mutuelle.